Cession d’Entreprise

Se préparer à transmettre

Le moment pour transmettre son entreprise ne doit pas être choisi au hasard.

  • Avant tout, vous devez être prêt à vous séparer de l'entreprise que vous avez gérée voire créée
  • Sachez également qu'il est important d'analyser la conjoncture économique

Déroulement du processus transactionnel (4 à 6 mois)

Les étapes en amont et en aval de la commercialisation peuvent bénéficier d'un accompagnement de la part de nos experts.

Nos services à la carte Demandez un devis

Faire évaluer son l'entreprise

Connaitre les points forts et les points faibles de son entreprise vous confortera lors de vos futures négociations avec les repreneurs potentiels

Pour faire votre diagnostic, vous devez vous poser plusieurs questions :

  • Sur l'activité de l'entreprise: quelle est l'évolution de mon marché ? Quelles sont les opportunités et menaces actuelles ? Comment évolue la concurrence ?
  • Sur les moyens de production: mon outil de production est-il en bon état ? Est-il aux normes ? Quelle est sa valeur ?
  • Sur les ressources humaines: quel est le climat social de l'entreprise ? Y a-t-il un repreneur potentiel parmi les salariés ? Certains accords tacites doivent-ils être formalisés ?
  • Sur les contrats en cours: quelle est l'échéance du bail commercial ? Mes contrats d'assurance sont-ils à jour ?
  • Sur les aspects financiers: comment expliquer l'évolution de mon chiffre d'affaires et de mes résultats ? La gestion de la trésorerie est-elle optimale ?

Êtes-vous prêts ?

inscrivez-vous

Valoriser son entreprise

Pour valoriser son entreprise, il existe plusieurs méthodes basées sur le chiffre d'affaires, la rentabilité ou sur les aspects patrimoniaux.

N'hézitez pas à vous tourner vers votre comptable ou votre chambre de métiers et de l'artisanat qui pourront vous aider à appréhender la valeur de votre entreprise.

Plus l'entreprise est petite, plus l'entreprise à reprendre s'identifie à son dirigeant. La première question à se poser concerne la "transmissibilité" des compétence du cédant. il faut identifier les réelles "clés de succès" de la cession. Cela peut être déterminant pour affiner le profil du repreneur. Si l'entreprise est plus structurée, la recherche des "hommes clés" sera également essentielle pour préparer le fonctionnement de l'entreprise une fois la cession effectuée. Il vaut mieux céder une entreprise en développement ou avec un réel potentiel qu'une entreprise qui se meure. En effet, c'est l'entreprise qui finance sa propre reprise. La part de CAF (Capacité d'Auto Financement) affecté au rachat pourrait devenir pénalisante si l'entreprise a d'autres besoins. Il est donc préférable de réinvestir avant la cession (pour la mise aux normes, etc...), pour vendre un outil de travail compétitif.

Vous souhaitez un accompagnement complet pour votre projet de cession ?

Services à la carte   contactez-nous

Vous souhaitez céder des parts de votre entreprise ? Inscrivez-vous

  • Accueil
  • Comprendre Cession d’Entreprise