La RSE, au centre des préoccupations des entreprises africaines.

La première édition du Forum de l'Engagement Sociétal des Entreprises en Afrique s’est déroulée les 20 et 21 février derniers à l’Hotel Labourdonnais (Port-Louis, Ile Maurice). Initié par l’Engagement Latitude Monde en partenariat avec InvestPlace, la plateforme vise à démontrer et promouvoir l’importance de l’Engagement Sociétal des entreprises africaines.

Réunissant les acteurs de l’économie africaine ainsi que des politiques à l’instar de la présidente de Maurice son excellence Ameenah Gurib-Fakim, ce forum a su réunir les idées des acteurs de l'environnement des affaires africains sur la nécessité d’avoir la RSE au sein de sa stratégie d’entreprise.

Comment mobiliser les institutions financières publiques et privées dans la promotion de la RSE ? Investissement responsable veut-il dire un retour sur investissement faible ? Comment encourager les PME et Startup africaines à être des champions d’Afrique ?  Autant de questions soulevées lors de cette conférence animée par Catherine Dubreuil Mitaine, Co-fondatrice d'InvestPlace et de M&S Capital Partners.

Rôles clés des institutions financières publiques et privées dans la promotion de la RSE

Bien que les initiatives en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) se multiplient en Afrique et sont porteuses d’opportunités pour le développement, la RSE reste méconnue du grand nombre. D'où la nécessité de promouvoir ce genre de forum.

Croire qu’investir dans la RSE a des coûts considérables est faux. Au contraire, “il est prouvé que les compagnies engagées dans la RSE font du profit” formule Laura Páez, la Chief Investment Policy Section United Nations Economic Commission for Africa.

Il faut “trouver des solutions pour produire locale, encourager les PME, et réduire l'évasion fiscale qui est un véritable frein aux développements des sociétés” poursuit-elle. Laura Paez cite pour exemple le cas du Botswana, ou les multinationales jouent un grand rôle dans le développement économique responsable, en décidant de former les compagnies locales plutôt que s’implanter, et ainsi favoriser la croissance des ressources et compétences locale. Ce cas pratique du Botswana est peut être l’une des solutions à apporter en Afrique. “Il est plus que jamais temps de développer des directives communes au niveau régional” poursuit-elle.

Dans la même lignée, Adrian Bertrand, le Head of Africa Network du United Nations Principles for Responsible Investment, souligne le fait que le non-respect de la RSE peut avoir un impact concrètement négatif sur la situation financière d’une société. Le Diesel Gate qui a fait chuter la valeur des actions de  Volkswagen en est une bonne illustration. “Une entreprise qui ne respecte pas l’environnement n’est pas compétitive à long terme”, conclut-il. C’est pourquoi les signataires du United Nations Principles for Responsible Investment s’engagent à respecter un ensemble de concepts de RSE à long terme.

Le rôle des institutions publiques ne doit pas non plus être négligé. Elles doivent donner les lignes directives pour la bonne implémentation des démarches RSE par le secteur privé et public. C’est ce que soutient Nousrath Bhugeloo, la Chief Business Development Officer chez Abax qui insiste sur le rôle essentiel de la bonne gouvernance, à tous les niveaux au sein des entreprises. Dans ce domaine, Maurice s’impose comme modèle en Afrique, en imposant la RSE aux entreprises (2% du profit net des sociétés doivent être consacrés à des causes sociales). Une initiative à saluer selon Nousrath Bhugeloo.

Aider les entreprises à mettre en place tous les principes de la RSE dans leur business model”. C’est ce que s’efforce de faire Hervé Ndoba, directeur général de NH Consulting qui a créé sa société de conseil il y a 8 ans en Côte d’ivoire. « Instaurer la RSE dans sa stratégie d’entreprise dès son démarrage » lui paraissait essentiel, ce qui lui a permis selon lui de bénéficier d’une bonne réputation au sein des secteurs privé et public et d’être ainsi solliciter pour des appels d’offres. Selon Hervé Ndoba, « nul besoin d’investissements lourds au démarrage” pour construire une société respectant les concepts de RSE. Le principal c’est “d’inculquer les bonnes pratiques aux top management qui doivent les démontrer aux autres” souligne-t-il.


Allier les forces, privées et publiques tout en prenant en compte de l’humain et des communautés afin de se développer durablement : Tel était le message clé de ce forum sur la responsabilité sociétale des entreprises en Afrique.


Partager :

Articles liés

Mode d'emploi - Experts

  • 11 août, 2017

Experts, découvrez au travers de ce guide comment utiliser au mieux InvestPlace pour accroitre votre visibilité ! [...] Lire la suite

InvestPlace figure dans le dossier du Business Magazine consacré aux FinTech

  • 08 juin, 2017

Découvrez l'intégralité du dossier "Fintech: Rattraper le wagon du développement" paru dans le Business Magazine No 1286 du 17 au 23 mai 2017.Pour une version synthétique du dossier, rendez-vous sur le site officiel du Business Magazine [...] Lire la suite

Trois nouveaux experts se sont inscrits sur www.investplace.io!

  • 18 mai, 2017

Trois nouveaux experts se sont inscrits sur www.investplace.io!Venez découvrir :Opensphère, cabinet de conseil international en cyber-sécurité, sur l’Afrique Austral et l’Océan IndienEunomix, société de conseil axée sur l’accompagnement , la stratégie, la gestion des risques et le développement sur l’Afrique Sub-saharienneSocotec, spécialisée dans l’amélioration des performances par la maîtrise des risques, des entreprises sur Maurice, Madagascar, Mayotte et la RéunionVous avez une expertise sur l’Océan indien et l’Afrique sub-Saharienne ? Venez [...] Lire la suite


DERNIER FLUX RSS