Classement des pays africains en matière de connectivité mobile, selon la GSMA

(Agence Ecofin) - L'Ile Maurice arrive en tête de l’édition 2017 du classement des pays africains en matière de connectivité mobile publié par l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA). Avec un score de 62,7 points, cet Etat insulaire de l'Océan indien arrive au 76è rang à l’échelle mondiale dans ce classement qui mesure la capacité de plus de 150 pays à connecter ses citoyens à l'internet mobile, et les classe selon un score allant de 0 à 100.

Le classement se base sur 4 facteurs clés à savoir l'infrastructure (les installations permettant l'accès à l'internet mobile), les prix (appareils et forfaits mobiles), le degré de prédisposition des citoyens non connectés à s'initier à l'internet mobile (compétences, environnement culturel et politique, etc..), ainsi que le contenu (disponibilité de services répondant aux besoins d'une population locale).

L’Afrique du Sud (84è à l’échelle mondiale) occupe la deuxième marche du podium devant la Tunisie (89è), le Maroc, l’Egypte, l’Algérie, le Botswana, la Namibie et le Ghana. L’Angola ferme le Top 10 africain.

La Guinée, le Tchad, la République Démocratique du Congo et le Niger arrivent derniers à l’échelle africaine et sur le plan mondial, avec des scores entre 17 et 20/100. Ceci est dû au manque sévère et souvent l'absence d'infrastructures ainsi que par les prix difficilement abordables pour ces populations. Le nombre de citoyens non connectés et non prédisposés à l'être engendre naturellement l'absence de contenu adapté.


A l’échelle mondiale, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande figurent en tête du classement avec des scores supérieurs à 85/100.


Classement de 41 pays africains en matière de connectivité mobile :


1.   Maurice (76è à l’échelle mondiale)


2.   Afrique du Sud (84è)


3.   Tunisie (89è)


4.    Maroc (95è)


5.    Egypte (96è)


6.    Algérie (99è)


7.    Botswana (102è)


8.    Namibie (103è)


9.    Ghana (105è)


10.Angola (109è)


11.Gabon (113è)


12.Swaziland (115è)


13.Nigeria (116è)


14.Kenya (117è)


15.Lesotho (119è)


16.Soudan (120è)


17.Ethiopie (121è)


18.Zimbabwe (123è)


19.Cameroun (124è)


20.Congo (126è)


21.Tanzanie (127è)


22.Rwanda (129è)


23.Côte d’Ivoire (130è)


24.Sénégal (131è)


25.Zambie (132è)


26.Mozambique (133è)


27.Sierra Leone (134è)


28.Gambie (135è)


29.Mauritanie (136è)


30.Liberia (137è)


31.Madagascar (138è)


32.Ouganda (139è)


33.Bénin (140è)


34.Togo (141è)


35.Mali (142è)


36.Burkina Faso (143è)


37.Malawi (144è)


38.Guinée (147è)


39.Tchad (148è)


40.RD Congo (149è)


41.Niger (150è)


- Retrouvez la  version originale de cet article sur  le site de l'agence  Ecofin, publié le mercredi 9 Aout 2017 


Partager :

Articles liés

PARADIS FISCAUX: Maurice épargnée de la « liste noire »

  • 11 déc., 2017

Les 28 ministres des Finances de l'Union européenne se sont entendus hier sur une « liste noire » de 17 pays considérés comme des paradis fiscaux, parmi lesquels figurent la Corée du Sud, la Tunisie ou encore les Émirats Arabes Unis. Maurice ne se trouve pas sur cette liste mais a été placée sur une deuxième liste, connue comme la liste grise, comprenant 46 autres juridictions ayant pris des engagements [...] Lire la suite

L'équipe d'InvestPlace était présente hier à la remise de prix du IBL Tecoma Award 2017

  • 16 juin, 2017

L'équipe d'InvestPlace était présente hier à la remise de prix du IBL Tecoma Award 2017.Le prix de l'Entrepreneur de l'Année a été décerné à Yan Mayer, fondateur et directeur de Proxifresh.Créée en 2007, la société Proxifresh est spécialisée dans l’import, l’export et la distribution de fruits et légumes frais sur l’ile Maurice. Depuis sa création, Yan Mayer a voulu orienter le développement de Proxifresh autour de l'innovation, en introduisant une nouvelle [...] Lire la suite

Budget 2017-2018: Les Mesures Phares

  • 09 juin, 2017

Le Premier Ministre et Ministre des Finances, l’Honorable Pravind Jugnauth, a présenté le Budget 2017-2018 ce jeudi 8 juin 2017 à l’Assemblée Nationale.Les mesures phares de cet exercice sont développées ci-dessous:INSTITUTIONSCréation du Economic Development Board pour assurer plus de cohérence et d’efficacité dans la mise en oeuvre des politiques et actions.Mise en place d’un Mauritius National Investment Authority pour investir localement les fonds excédentaires du NPF et NSF ainsi que [...] Lire la suite


DERNIER FLUX RSS